Cérébro-quiz : quiz, apprentissage  et culture pour tous

Les foules ont-elles une psychologie ?
BfnmOG61xZA
8dT4z3aCTP4
PGxUO2tlKPo

Les foules ont-elles une psychologie ?

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
Passez votre souris sur les textes pour en savoir un peu plus, ou cliquez sur les numéros pour passer d'une vidéo à l'autre...

Psychologie des foules

Psychologie des foules est un livre de Gustave Le Bon paru en 1895. Il s’agit d’un ouvrage de référence concernant la psychologie sociale et constitue un classique dont les théories sont encore discutées aujourd’hui. Ce livre marqua un tournant dans la carrière du « célèbre docteur ».

Gustave Le Bon montre dans cet ouvrage que le comportement d'individus réunis n'est pas le même que lorsque les individus raisonnent de manière isolée - il explique ainsi les comportements irraisonnés des foules.

« Peu aptes au raisonnement, les foules sont au contraire très aptes à l'action ». Une foule est une entité psychologique particulière, irréductible aux individus qui la composent : c'est pourquoi il faut l'analyser comme telle.

Hallucination

Les déformations qu’une foule fait subir à un événement quelconque dont elle est témoin devraient, semble-t-il, être innombrables et de sens divers, puisque les individus qui la composent sont de tempéraments fort différents. Mais il n’en est rien.

Les déformations sont de même nature et de même sens pour tous les individus. Avant d’apparaître sur les murs de Jérusalem à tous les croisés, saint Georges ne fut certainement aperçu que par un des assistants. Par voie de suggestion et de contagion le miracle signalé par un seul fut immédiatement accepté par tous.

Tel est toujours le mécanisme de ces hallucinations collectives si fréquentes dans l’histoire, et qui semblent avoir toutes les caractères classiques de l’authenticité, puisque le phénomène est constaté par des milliers de personnes.

Tyrannique

L’autoritarisme et l’intolérance sont pour les foules des sentiments très clairs, qu’elles conçoivent aisément et qu’elles acceptent aussi facilement qu’elles les pratiquent, dès qu’on les leur impose.

Les foules respectent docilement la force et sont médiocrement impressionnées par la bonté, qui n’est guère pour elles qu’une forme de la faiblesse. Leurs sympathies n’ont jamais été aux maîtres débonnaires, mais aux tyrans qui les ont vigoureusement écrasées.

Toujours prête à se soulever contre une autorité faible, la foule se courbe avec servilité devant une autorité forte. Si la force de l’autorité est intermittente, la foule, obéissant toujours à ses sentiments extrêmes, passe alternativement de l’anarchie à la servitude, et de la servitude à l’anarchie.

Individu et foule ?

Une foule est le jouet de toutes les excitations extérieures et en reflète les incessantes variations. Elle est donc esclave des impulsions qu’elle reçoit.

L’individu isolé peut être soumis aux mêmes excitants que l’homme en foule ; mais comme son cerveau lui montre les inconvénients d’y céder, il n’y cède pas.

C’est ce qu’on peut physiologiquement exprimer en disant que l’individu isolé possède l’aptitude à dominer ses réflexes, alors que la foule ne la possède pas.[…]

Noir ou blanc !

La simplicité et l’exagération des sentiments des foules font que ces dernières ne connaissent ni le doute ni l’incertitude. Le soupçon énoncé se transforme aussitôt en évidence indiscutable.

Un commencement d’antipathie ou de désapprobation, qui, chez l’individu isolé, ne s’accentuerait pas, devient aussitôt haine féroce chez l’individu en foule.

La violence des sentiments des foules est encore exagérée, dans les foules hétérogènes surtout, par l’absence de responsabilité. La certitude de l’impunité, certitude d’autant plus forte que la foule est plus nombreuse et la notion d’une puissance momentanée considérable due au nombre, rendent possibles à la collectivité des sentiments et des actes impossibles à l’individu isolé.

Non prémédité et éphémère

Rien ne saurait être prémédité chez les foules.

Elles peuvent parcourir successivement la gamme des sentiments les plus contraires, mais elles seront toujours sous l’influence des excitations du moment. Elles sont semblables aux feuilles que l’ouragan soulève, disperse en tous sens, puis laisse retomber.

Cette mobilité des foules les rend très difficiles à gouverner. Si les nécessités de la vie de chaque jour ne constituaient une sorte de régulateur invisible des choses, les démocraties ne pourraient guère durer.

Mais, si les foules veulent les choses avec frénésie, elles ne les veulent pas bien longtemps. Elles sont aussi incapables de volonté durable que de pensée.[…]

Suggestibilité

L'individu faisant partie de la foule voit sa conscience s'évanouir, au même titre que celle d'un hypnotisé. Il n'a plus d'opinions, ni de passions qui lui soient propres.

Cela explique que des foules puissent prendre des décisions allant à l'encontre des intérêts de leurs membres, comme les Conventionnelsqui lèvent leur propre immunité (ce qui leur permettra de s'envoyer les uns les autres à l'échafaud).

Irresponsabilité

Du fait du nombre, un individu en foule peut ressentir un sentiment de « puissance invincible » et voir ses inhibitions s'effondrer.

Il pourra accomplir des actions qu'il n'aurait jamais accomplies seul (par exemple, piller un magasin de façon non préméditée) : « le sentiment de responsabilité... disparaît entièrement. »

Ceci vaut surtout pour les foules anonymes et hétérogènes, où l'individu, noyé dans la masse, est difficile (voire impossible) à retrouver par la suite.

Servitude

Les explosions de révolte et de destruction ches les foules sont toujours très éphémères. Les foules sont trop régies par l’inconscient, et trop soumises par conséquent à l’influence d’hérédités séculaires, pour n’être pas extrêmement conservatrices.

Abandonnées à elles-mêmes, elles sont bientôt lasses de leurs désordres et se dirigent d’instinct vers la servitude. Ce furent les plus fiers et les plus intraitables des Jacobins qui acclamèrent le plus énergiquement Bonaparte, quand il supprima toutes les libertés et fit durement sentir sa main de fer.

Indice n°10

Texte

Indice n°11

Texte

Indice n°12

Texte

Indice n°13

Texte

Indice n°14

Texte

Indice n°15

 

 

 

  • Rien à signaler.

Indice n°16

 

 

 

  • Rien à signaler.

Indice n°17

 

 

 

  • Rien à signaler.
marionnette

 

 

 

"Psychologie des foules" de Gustave Le Bon, publié en 1895...

12 minutes et 27 secondes pour en savoir un peu plus...
marionnette

 

 

 

Introduction à la psychologie des foules de Gustave Le Bon...

3 minutes et 7 secondes pour en savoir un peu plus...
marionnette

 

 

 

Après la psychologie des foules voici les techniques de manipulation individuelle et des masses...

Vous allez découvrir dans cet étonnant documentaire de la RTS, les techniques de manipulation utilisées au quotidien. Sachez les reconnaître et vous en préserver.

54 minutes 9 secondes pour en savoir un peu plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Rien à signaler.

3 minutes et 20 secondes pour en savoir plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Rien à signaler.

3 minutes et 20 secondes pour en savoir plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Rien à signaler.

3 minutes et 20 secondes pour en savoir plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Rien à signaler.

3 minutes et 20 secondes pour en savoir plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Rien à signaler.

3 minutes et 20 secondes pour en savoir plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Rien à signaler.

3 minutes et 20 secondes pour en savoir plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Rien à signaler.

3 minutes et 20 secondes pour en savoir plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Rien à signaler.

3 minutes et 20 secondes pour en savoir plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Rien à signaler.

3 minutes et 20 secondes pour en savoir plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Rien à signaler.

3 minutes et 20 secondes pour en savoir plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Rien à signaler.

3 minutes et 20 secondes pour en savoir plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Rien à signaler.

3 minutes et 20 secondes pour en savoir plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Rien à signaler.

3 minutes et 20 secondes pour en savoir plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Rien à signaler.

3 minutes et 20 secondes pour en savoir plus...
super

Psychologie des foules

Hallucination

Tyrannique

Individu et foule ?

Noir ou blanc !

Non prémédité & éphémère

Suggestibilité

Irresponsabilité

Servitude

T10
T11
T12
T13
T14
T15
T16
T17

 

"La foule est conduite presque exclusivement par ’inconscient. Ses actes sont beaucoup plus sous ’influence de la moelle épinière que sous celle du cerveau." (Gustave Le Bon)
Les séquences du savoir des dossiers éducatifs   Accédez à plus de 500 dossiers éducatifs multimédias et interactifs... Chaque dossier est accompagné de vidéos, d'illustrations et d'articles pour vous aider à apprendre et comprendre : Sciences|Technologie|Terre & Espace|Société|Psychologie|Economie & Politique|Art|Littérature & Philo|Histoire & Géo|Nature|Médecine et Santé|Cinéma & TV|Loisir

 

 

 

 

Bon voyage !