Warning: session_start(): open(/var/lib/php/session/sess_e5045c8b7b46851eafed849ad7473a25, O_RDWR) failed: No space left on device (28) in /var/www/vhosts/foad-spirit.net/httpdocs/bandeau-boite-quiz.php on line 2 Warning: session_start(): Failed to read session data: files (path: /var/lib/php/session) in /var/www/vhosts/foad-spirit.net/httpdocs/bandeau-boite-quiz.php on line 2

Vous avez dit localisme ?
décroissance
S1qqIS5_pJE
Hi11mtNuqcU
SR16ZpK87ro
8idrTr47d_8
1r8RYNkecyI
tXiVFo_jQRM
jd3SeSLLvZ0
0lLZOkU_yiA
Y_aEB6YoJP0
3w7l6NfhMTw
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17

 

personnage
Consommation locale pour une réforme globale !

Vous avez dit localisme ?

Accès vidéos éducatives
Passez votre souris sur les textes pour en savoir un peu plus, ou cliquez sur l'icone "vidéo" pour accéder aux vidéos de ce dossier..

Localisme

Le localisme est l'attitude qui consiste à privilégier ce qui est local au détriment d'une conception d'ensemble de la société. C'est un mouvement qui consiste à privilégier ce qui est local sans toutefois se fixer de limites frontalières, afin de favoriser la démocratie participative, la cohésion sociale et l'économie de proximité, donc l'emploi local et la préservation de l'environnement via une moindre empreinte écologique liée au transport de personnes et de marchandises.

Parmi les formes historiques d'organisation localiste, on peut citer le kibboutz israélien créé en 1909 ou le Mir russe apparu au Moyen Âge et qui disparut par les réformes agraires de Piotr Stolypine entre 1906 et 1911. En France, le Conseil économique, social et environnemental votait en septembre 2010 un projet d'avis intitulé « L’économie de proximité : une réponse aux défis majeurs de la société française ».

Néo-localisme ou localisme ouvert

Pour les partisans de la décroissance, le localisme doit être cosmopolite et diversifié, consiste à réorienter la vie humaine sur un territoire autonome et autogéré, avec une économie de proximité. C'est toute la vie qui doit être « reterritorialisée », notamment les relations interpersonnelles et le « vivre ensemble ». Il s'oppose aux relations a-personnelles qui se développent avec les médias planétaires et les formes de collectivités abstraites.

Dans les grandes agglomérations urbaines, cette relocalisation, à la fois de la vie politique (mise en place d'une démocratie participative) et économique, passe par un morcellement en « villages urbains » (environ 30 000 habitants selon les auteurs) permettant de satisfaire localement la plupart des besoins. Ces entités autonomes seraient regroupées en plusieurs niveaux de confédérations. Ce n'est toutefois pas l'autarcie, car certaines décisions et productions se feraient à des niveaux plus larges.

Philosophie du localisme

La doctrine localiste s’inscrit par nature dans un esprit humaniste, dans la mesure où l’activité locale est un moyen pour l’homme de subvenir à ses besoins et de s’épanouir parmi les siens, et non une fin visant uniquement la prospérité de personnes physiques ou morales.

Les échanges de proximité favorisent l’interaction sociale et donc les relations humaines tout en nécessitant l’implication de tous dans l’effort collectif de production, d’où l’importance de la valeur travail.

Décroissance économique

Les calculs montrent qu'il faudrait l'équivalent de 3 à 8 planètes Terre si l'ensemble de la population mondiale s'approche du niveau de vie occidental. Ainsi, le développement humain passe par une « décroissance durable ».

Ce concept est apparu dans les années 80, avec la prise de conscience des conséquences de la course à la productivité de la société industrielle :

  • Epuisement prévisible des ressources énergétiques et minerais : pétrole, gaz, uranium, charbon...
  • Impact sur l'environnement et la santé : effet de serre, réduction de la biodiversité, pollutions, productivisme...
  • Exploitation des ressources des pays du « Sud » au détriment de leur autosuffisance.

Plutôt que le PIB, il faut privilégier : l'empreinte écologique, l'Indicateur de développement humain, l'indice de santé sociale.

Démondialisation

La démondialisation (Walden Bello ) est utilisé pour dénoncer les pouvoirs exorbitants des institutions internationales (FMI, OMC) avec une critique ferme du libre-échange et de la dérèglementation financière. La mise en oeuvre de la démondialisation peut prendre, selon les auteurs, diverses formes, plus ou moins complémentaires :

  • Protectionnisme ciblé (ou différencié) avec l'instauration de taxes douanières plus élevées pour tenir compte notamment du coût écologique et social des marchandises,
  • Mesures anti-dumping,
  • Relocalisation de la production et des emplois,
  • Réductions des transports de marchandises sur de très longues distances,
  • Régulation des activités financières (exemple : taxe Tobin) et réintroduction de contrôles de capitaux afin de réduire l'emprise de la finance sur l'économie mondiale,
  • Passage de la monnaie unique à une monnaie commune, voire sortie de la zone euro...

Antimondialisation

Ce terme générique est apparu au cours des années 1990 pour qualifier le mouvement d'opposition à la mondialisation néolibérale. L'antimondialisation affiche son hostilité, aux objectifs et aux effets néfastes de la mondialisation : délocalisation, injustice, dérapage économique, spéculation, etc.

En France et en Belgique, une distinction est faite entre « antimondialisation » et « altermondialisation » où cette dernière prône une mondialisation différente, portée par d'autres valeurs que le néolibéralisme, plus solidaire, plus démocratique, moins inégalitaire...

L'antimondialisation, quant à elle, reprend des fragments d'argumentaires développés par les altermondialistes contre la mondialisation, mais défend des thèses favorables à l'isolationnisme, au fondamentalisme, au nationalisme et au communautarisme.

Altermondialisme

L'altermodialisme est un mouvement social qui, face à une logique de mondialisation libérale effrénée, revendique et met en avant des valeurs comme la démocratie, la justice économique, la sauvegarde de l'environnement, les droits humains en vue d'une mondialisation maîtrisée et solidaire. Quelques positions et propositions :

  • Démocratiser et modifier les règles de grandes instances internationales considérées comme non démocratiques (BCE, OMC, FMI, Banque mondiale) et accusées d'abriter des lobbies d'intérêts privés ;
  • Alléger la dette des pays pauvres ;
  • Taxer les transactions financières (ex : taxe Tobin) ;
  • Développer un commerce équitable (garantie que le producteur bénéficie d'un revenu « équitable ») ;
  • Valoriser le développement durable ;
  • Exclure l'éducation, la santé, les services sociaux, la culture des négociations de l'OMC ;
  • Exclure l'agriculture des négociations de libéralisation...

Critiques démondialisation

Les critiques mettent en avant la sous-estimation de ses conséquences néfastes, notamment les risques de rétorsion et d'isolement d'un pays pratiquant seul le protectionnisme ainsi que, compte tenu du niveau d'endettement de la France, la méfiance des prêteurs si l'on définanciarise l'économie.

La démondialisation trouve aussi des opposants chez les altermondialistes qui ne rejettent pas la mondialisation mais la mondialisation néolibérale et capitaliste et qui refusent le « repli national ». Ils considèrent la démondialisation comme « un concept superficiel et simpliste ».

Etiquette carbone

Le 29 janvier 2008, les enseignes du commerce et de la distribution, la FCD et le Medad ont signé pour cinq ans une convention écoresponsable. Inscrite dans le cadre du Grenelle de l’environnement, elle ouvre notamment la voie à un doublement, d’ici à trois ans, du nombre de produits bénéficiant d’un label écologique, une étiquette carbone.

La démarche expérimentale, et inédite en Europe, d’étiquetage environnemental des produits a d’ores et déjà débuté via l'affichage du coût en carbone des produits, les informations sur le taux de recyclage des emballages...

AMAP

Une association pour le maintien de l’agriculture paysanne (AMAP) est, en France, un partenariat de proximité entre un groupe de consommateurs et une ferme locale, basé sur un système de distribution de « paniers » composés des produits de la ferme.

C’est un contrat solidaire, basé sur un engagement financier des consommateurs, qui payent à l’avance la totalité de leur consommation sur une période définie par le type de production et le lieu géographique.

Ce système fonctionne donc sur le principe de la confiance et de la responsabilisation du consommateur.

Marque

La marque « Produit en Bretagne » : Fondée en 1993, l’association Produit en Bretagne est le premier réseau de décideurs économiques bretons, la 1ère marque régionale collective, et la 1ère démarche de marque régionale solidaire et durable en France.

En 2008, la marque concerne 200 entreprises membres sur les 5 départements bretons (Loire Atlantique comprise).

Cette initiative est plus assimilable à du régionalisme qu’à du localisme pur dans la mesure où il s’agit bien de promotion de produits locaux, donc à distance de transport réduite, cependant l’intérêt localiste est moindre pour les consommateurs limitrophes de départements d’une autre région.

Slow Food

Le Slow Food est un mouvement fondé en Italie en 1986 par Carlo Petrini en réaction à l’émergence du mode de consommation Fast food.

Le mouvement cherche à préserver la cuisine écorégionale ainsi que les plantes, semences, les animaux domestiques et les techniques agricoles qui lui sont associés.

Microcrédit

L’activité de microcrédit ou microfinance encourage les microprojets au niveau local. Cela permet d’induire des mutations « à la base ».

Ses mutations sont souvent plus efficaces et ont un plus grand effet d’entraînement - en créant un maillage économique dans le pays - que certaines infrastructures ou certains gros projets industriels.

Cet effet de levier permet d’agir efficacement auprès de ceux qui prennent des initiatives en s’engageant personnellement, c’est-à-dire les entrepreneurs ou les artisans.

Le SEL

Cette tendance ne s’arrête pas seulement à l’alimentaire puisque le Système d’Echange Local (SEL) est une façon de permuter les savoirs, créations mais aussi tout ce qui est possible et imaginable sans argent.

La valeur transactionnelle est celle de l’unité (60 unités représentent 1 heure d’échange de savoir ou de service). Il n’y a pas de hiérarchie entre les services proposés (1 heure de cours de guitare vaut 1 heure de cours de cuisine par exemple) et cela est ouvert à tous. Les SEL fonctionnent par réseaux et grâce à la publication d’un annuaire.

Une étude sur les français et la consommation responsable en 2013, révèle que 48% des individus estiment que ce sont les individus eux-mêmes qui sont les acteurs les plus importants pour agir en faveur du développement durable. Fait important : 24% agissent au service de leurs convictions à travers leurs achats.

ESS

Le concept d'économie sociale et solidaire (ESS) désigne un ensemble d'entreprises organisées sous forme de coopératives, mutuelles, associations, ou fondations, dont le fonctionnement interne et les activités sont fondés sur un principe de solidarité et d'utilité sociale.

Ces entreprises adoptent des modes de gestion démocratiques et participatifs. Elles encadrent strictement l'utilisation des bénéfices qu'elles réalisent : le profit individuel est proscrit et les résultats sont réinvestis. Leurs ressources financières sont généralement en partie publiques.

La loi n° 2014-856 du 31 juillet 2014 relative à l'économie sociale et solidaire a été publiée au Journal officiel le 1er août 2014.

Indice n°16

Texte

Indice n°17

Texte

Indice n°18

Texte

Indice n°19

Texte

Indice n°20

Texte

Indice n°21

Texte

Indice n°22

Texte

Indice n°23

Texte

Indice n°24

Texte

Indice n°25

Texte

Indice n°26

Texte

Indice n°27

Texte

Indice n°28

Texte

Indice n°29

Texte

Indice n°30

Texte
Vidéo éducative

 

 

 

Un présent sans lendemain :
La décroissance est-elle un passage obligée ? (Animation)

Animation qui synthétise les données sur les ressources énergétiques et autres (pétrole, gaz, charbon, minerais, terres rares...) et qui met en évidence le nécessaire changement de consommation et la croissance économique.

34 minutes et 53 secondes pour en savoir un peu plus...
Vidéo éducative

 

 

 

La mondialisation ?
Sa construction, son avenir et ses défis ...

Pour réviser le processus de mondialisation et les questionnements clés...

3 minutes et 28 secondes pour en savoir un peu plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Jean-Pierre Coffe sur la malbouffe et le localisme...

6 minutes et 34 secondes pour en savoir un peu plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Connaissez vous le Slow Food ?
Consommez bien, consommez local, mais pas que...

Le mouvement Slow Food n'est pas seulement une association éco-gastronomique, c'est un art de vivre ! C'est une formule très simple:
alimentation = plaisir + responsabilité + convivialité

5 minutes et 19 secondes pour en savoir un peu plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Monnaies complémentaires !! Une alternative pour consommer local !

Un bref aperçu du principe d'une monnaire alternative...

2 minutes et 40 secondes pour en savoir un peu plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Conférence :
Du citoyen grec au citoyen du monde, le chemin à l'envers.

Conférence faite au colloque "Localisme et identité, la réponse au mondialisme" à Paris, le 4 décembre 2010, par Isabelle Laraque, professeur de philosophie et chroniqueur.

18 minutes et 53 secondes pour en savoir un peu plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Est-ce que le monde des affaires sera plurilingue ?

Intervention de Claude HAGEGE pour la diversité des langues...

36 minutes pour en savoir un peu plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Colloque : Le localisme face à l'ordre mondial et à la destruction de la terre.

Conférence de Philippe Milliau, le 4 décembre 2010 à Paris au colloque "Localisme et identité, la réponse au mondialisme".

32 minutes et 25 secondes pour en savoir un peu plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Bernard Stiegler : économie collaborative et individuation...

Pour l'économie collaborative et l'économie de la contribution...

42 minutes et 24 secondes pour en savoir un peu plus...
Vidéo éducative

 

 

 

C'est l'histoire d'un monde obsédé par le materiel...
(Animation)

Pour une autre vision du monde...
Réflexion sur les modes de production...

8 minutes pour en savoir un peu plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Rien à signaler.

3 minutes et 20 secondes pour en savoir plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Rien à signaler.

3 minutes et 20 secondes pour en savoir plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Rien à signaler.

3 minutes et 20 secondes pour en savoir plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Rien à signaler.

3 minutes et 20 secondes pour en savoir plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Rien à signaler.

3 minutes et 20 secondes pour en savoir plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Rien à signaler.

3 minutes et 20 secondes pour en savoir plus...
Vidéo éducative

 

 

 

Rien à signaler.

3 minutes et 20 secondes pour en savoir plus...

Localisme...

Néo-localisme ou localisme ouvert

Philosophie du localisme

Décroissance économique

Démondialisation

Antimondialisation

Altermondialisme

Critiques
démondialisation

Etiquette carbone

AMAP

Marque

Slow Food

Microcrédit 

Le SEL

ESS

T16
T30
T29
T28
T27
T26
T25
T24
T23
T22
T21
T20
T19
T18
T17
Les séquences du savoir des dossiers éducatifs   Accédez à plus de 500 dossiers éducatifs multimédias et interactifs... Chaque dossier est accompagné de vidéos, d'illustrations et d'articles pour vous aider à apprendre et comprendre : Sciences|Technologie|Terre & Espace|Société|Psychologie|Economie & Politique|Art|Littérature & Philo|Histoire & Géo|Nature|Médecine et Santé|Cinéma & TV|Loisir

 

 

 

 

Bon voyage !