A coup de protection des droits des auteurs, de lutte antiterroriste, de bien-pensance, de morale exacerbée..., des filtrages administratifs et des lois liberticides se sont mis pour répondre à ces nouvelles exigences.

Ainsi, à la liberté quasi totale d'hier, l'autocensure s'est insinuée dans les têtes et a atteint les plus audacieux, les plus entreprenants et les plus novateurs. Une sorte de standardisation, gommant les aspérités, lissant les contours rugueux et atténuant les véhémences, s'est développée sur la toile. La création et l'innovation y sont toujours présentes, mais en catimini dans les interstices non encore atteints par la frénésie réglementaire.

Suivez notre dossier Internet entre liberté d'expression et censure : le visage de l'internet de demain.

Pour aller plus loin, consultez les dossiers interactifs et multimédias La société dans tous ses états pour accéder à d'autres séquences pour apprendre et comprendre un peu mieux tous les jours le monde qui nous entoure.

Camel Filtre vous remercie de votre visite...