Conférence gesticulée : de la fourche à la fourchette… ou l’inverse…

Alors que les désastres écologiques, économiques et sociaux d’une agriculture industrielle ne sont plus à démontrer, les initiatives pour produire, transformer et consommer autrement fleurissent, des plus intéressantes aux plus détestables. Les tenants de l’agriculture industrielle argumentent qu’elle est nécessaire pour nourrir les pauvres, et se réjouissent d’une dualisation des modèles agricoles et alimentaires qui ne la remet pas en cause, et dont ils espèrent bien tirer profit…

Suivons ce que que nous dit l’agronome Mathieu en lutte contre l’agriculture industrielle…