Améliorer ses écrits (rédaction, dissertation...) et développer son propre style d'écriture
Coaching scolaire et cours de méthodologie : améliorer ses écrits, ses rédactions

Apprendre avec tous ses sens... Apprendre à mieux écrire... imprimer la fiche

écrire un texte naratif et informatif...

Ecrire un texte est une tâche que l'on peut apprendre. Mais pour cela il va falloir de la réflexion, des efforts, de bonnes méthodes et beaucoup de pratique.

Pour aller plus loin, tu trouveras à la fin de cette fiche différentes manières de mobiliser tes idées et de développer ton style....

 

L'essentiel à retenir...

  1. Planifier son travail :
    • déterminer l'objectif,
    • préciser le sujet,
    • choisir les destinataires,
    • tenir compte du type de texte
    • et rechercher les informations
  2. Rédiger le brouillon :
    • ne pas hésiter à modifier son plan,
    • exprimer ce que je pense et ressens,
    • utiliser son expérience personnelle,
    • prendre du plaisir...
    • ne pas chercher à faire de belles phrases,
    • ne pas faire attention à l'orthographe.
  3. Réviser le texte :
    • je vérifie le choix et l’organisation des idées,
    • et je vérifie la structure des phrases et le choix des mots
  4. Corriger le texte :
    • je vérifie la ponctuation,
    • je vérifie si les règles de grammaire sont respectées,
    • et je vérifie l’orthographe des mots
  5. Communiquer le texte : soigner la présentation.

 

 

s'organiser pour écrire...La production d’un texte comprend plusieurs opérations que tu ne peux pas faire en même temps. Il faut savoir t’organiser pour être efficace. Il faut planifier ton travail, rédiger un brouillon, relire ce brouillon et le réécrire si nécessaire, puis le réviser et le mettre au propre pour le communiquer .

Avant toute chose il faut choisir entre le texte informatif et le texte narratif. Pour cela, rappelle-toi bien qu’un texte informatif est un texte qui donne des informations, qui explique un événement par exemple, alors qu’un texte narratif est un texte qui te raconte une histoire comme par exemple un conte ou un récit d’aventures.

1- Planifier son travail

Il est très important de prendre le temps de bien planifier son travail. Cette étape prend un peu de temps, mais elle facilitera beaucoup ton travail.

Savais-tu qu'un écrivain passe plus de la moitié de son temps à planifier.

Mais voyons tout de suite comment faire... Cinq étapes sont nécessaires...

Etape n°1 - Déterminer le but du texte : pourquoi j'écris ce texte ? Pour informer ? Captiver mon lecteur ? Lui faire peur ? Le faire réfléchir ? Pour simplement raconter une histoire ? Pour m'amuser ?

Etape n°2 - Préciser le sujet : Quel sera le sujet de mon texte ? Je réfléchis au contenu de mon texte. Je pense à ce que je veux communiquer à mes lecteurs.

Etape n°3 - Choisir les destinataires : Pour qui vais-je écrire ? Quel âge ont mes lecteurs ? Comment vais-je les intéresser ?

Etape n°4 - Tenir compte du type de texte : on n'écrit pas un conte comme on écrit un texte information. Je me rappelle comment le type de texte que j'ai choisi (conte, roman, article...) est habituellement organisé avant de commencer. Quels sont les éléments principaux ? Introduction, développement, synthèse, titres, sous-titres, ... Dénouement, fin heureuse, fin tragique, rebondissement, images, dessins,...

Etape n°5 - Chercher les informations dont j’ai besoin : Je fais la liste des informations dont j'ai besoin puis, je me demande où trouver les informations. Y a-t-il dans mon entourage quelqu'un qui connait le sujet ? Y a-t-il des vidéos ou des films qui traitent de mon sujet ? Y a-t-il des ouvrages de référence à la bibliothèque municipale ou chez moi qui pourraient m'intéresser ou m'aider ? Puis-je trouver des informations intéressantes sur Internet ?

 

2. Rédiger le brouillon

Conseils :

  • Si j'ai un plan, je n'hésite pas à le modifier si j'ai de nouvelles idées
  • Je cherche surtout à exprimer ce que je pense ou ce que je ressens
  • J'utilise mon expérience de lecteur pour organiser mon texte
  • je ne pense pas aux fautes d'orthographe ou de grammaire car je ferai cela à la fin
  • Je ne cherche pas forcément à faire de belles phrases car je pourrais le faire lors de la réécriture

Quelques idées pour écrire : lorsque j'écris, je peux jouer sur le rythme des phrases, leur musicalité, trouver des images pour exprimer ma pensée, jouer sur le vocabulaire, être un personnage (un journaliste, un enquêteur, un médecin,...), ... Prenez du plaisir à écrire et intéressez-vous à ce que vous écrivez et votre lecteur vous en remerciera...

3. Réviser le texte

a- Je vérifie le choix et l’organisation des idées : Lors de cette étape, je m’assure que le texte respecte mes buts et mon intention de départ. Je vais me mettre à la place du lecteur et lire le texte en vérifiant s’il produit les effets attendus et s'il a forme que je voulais au départ.

Voici quelques questions simples que je peux me poser : mon objectif est-il atteint ? Est-ce que l'on comprend ce que je veux dire ? Est-ce qu'il y a un lien d'une phrase à l'autre ? Y a-t-il des idées à enlever ou à ajouter ?


b- Je vérifie la structure des phrases et le choix des mots : je vérifie si mes phrases sont bien construites et si j’ai utilisé les mots justes.

4. Corriger le texte

a- Je vérifie la ponctuation : la ponctuation joue un rôle important dans la phrase, car elle te permet de mieux exprimer tes idées. Il faut considérer le texte comme une partition musicale : la ponctuation permet de mettre des pause, du rythme et de la tonalité.


b- Je vérifie si les règles de grammaire sont respectées.


c- Je vérifie l’orthographe des mots : je vérifie les pluriels, l'accord des adjectifs en genre et en nombre, l'accord des verbe avec le sujet, je vérifie aussi les participes passés employés seuls, avec avoir ou être.

5. Communiquer le texte

Pour être lu, mieux vaut que mon texte soit bien présenté : je soigne mon écriture ou je tape mon texte sur à l'ordinateur, j'ajoute des images ou des photos, je peux aussi mettre une page de couverture avec une photo ou une illustration, un dessin.

 

POUR ALLER PLUS LOIN DANS LA REDACTION...

Pour écrire, développer mes idées et donner un style à mes écrits, il existe de nombreuses manières de s'y prendre. En voici quelques unes :

  • habile avec la musique Si votre mode d’expression privilégié passe par le le son, la musique et le rythme. Orchestrez vos écrits de manière à faire ressortir votre sensibilité en jouant sur les attaques des phrases, l’harmonie d’ensemble, la justesse du ton employé… Rédigez de manière à entendre et à faire entendre la musicalité du texte. Ecrivez en écoutant différents styles de musique pour changer de perspective, aborder le sujet différemment, trouver d’autres rythmes et faire naître d’autres idées. Faites partager à vos lecteurs la manière dont vous percevez le monde qui vous entoure. Inspirez-vous du vocabulaire et des sensations des modèles ayant trait au son : ingénieur du son (équilibre et harmonie, tempo…), musicien (rythme, ambiance, accord, point d’orgue…), chanteur (paroles, mélodie, refrain,…),… Attachez-vous à l’aspect musical de votre monde, créez vos leitmotivs, vos hymnes, vos mélopées…
  • habile avec les mots...Si vous aimez raconter des histoires et que pour vous un mot en entraîne un autre, alors votre pensée se déroule au fil des idées qui vous viennent. Par conséquent, pour vous, le démarrage est important, il faut trouver le bon ton, les bonnes métaphores, le style, l’attaque,… (Prenez le temps nécessaire pour que cela sonne juste à votre oreille). N’hésitez pas à vous parler le texte à haute voix pour déblayer, réduire et faire rebondir les idées dans votre tête. Les mots, les phrases et les idées doivent trouver leur place… Les phrases, les mots doivent former petite musique.
  • habile avec son corps...Si votre mode d’expression privilégié passe par le corps. C’est le monde du touché, du ressenti, des sensations corporelles. Pour traiter ou aborder un sujet donné, il faut que vous essayiez de le ressentir corporellement et d’exprimer ce que vous avez ressenti. N’hésitez pas à bouger, à mimer vos sensations et à accompagner du mouvement ce que vous voulez dire. Mettez en scène votre texte, devenez ce que voulez transmettre et décrivez les choses comme vous les vivez. Utilisez le vocabulaire du ressenti corporel (lourdeur, légèreté, épaisseur, équilibre, rudesse, douceur,…) et des mondes utilisant le corps comme moyen d’expression : danse (chorégraphie, arabesque, mime,…), sport (fatigue, ivresse, robustesse, souplesse,…), chirurgie (finesse, justesse, gestuel,…),…
  • habile avec soi...Si vous êtes intéressé par les faces cachées et intimes des individus et de vous-même. Le dialogue intérieur, l’exploration de l’inconscient sont des éléments dont vous pouvez vous servir dans vos écrits pour emmener vos lecteurs dans votre monde (la vie, les choses telles que je les vis…) ou en vous mettant dans la peau d’un personnage (explorateur, sportif, …). Invitez vos lecteurs dans les méandres de votre pensée, instaurez une certaine intimité avec lui. Faites lui part de vos doutes, de vos faiblesses, de vos convictions et empruntez le vocabulaire évoquant ce monde intérieur et ce dialogue permanent qui vous anime : doute, conflit, prise de conscience, valeurs, convictions, dialectique, ressenti, émotion, humeur, …
  • Habile avec les autres...Si vous aimez discuter et partager avec les autres... alors, vous êtes un as dans l’art de déchiffrer la comédie humaine, pour dénouer les situations épineuses, gérer les ambigüités et diriger les groupes… Exploitez cette habilité en vous adressant directement à vos lecteurs, en jouant sur leur petits travers, sollicitez-les, entamez un dialogue avec eux, … N’oubliez pas que si vous connaissez bien les autres, vous êtes également capable de les manipuler et d’exploiter leurs faiblesses pour brouiller les pistes, faire rebondir votre texte, prendre à défaut vos lecteurs,…
  • habile avec la logique...Si vous êtes attaché à la logique et au raisonnement, alors traitez le sujet comme un véritable problème ou une enquête, en posant des hypothèses, en identifiant les éléments qui pourraient les valider ou les invalider et en hiérarchisant les informations (expériences ou données) permettant d’étayer vos dires.
  • imagehabile avec les imagesSi les images, les représentations visuelles et l’imagination sont votre moteur… Laissez libre court à votre imagination… Laissez-vous emporter par le flot des images qui vous viennent à l’esprit et établissez des relations entre elles pour formaliser un premier plan d’action. Attachez-vous également à décrire aussi minutieusement que possible les images, les formes, les couleurs, les sentiments et les émotions qui vous viennent pour étayer les différents éléments de votre plan initial.
  • habile avec la nature... Si vous aimez observer et expliquer les phénomènes naturels et que vous aimez classer et répertorier, alors identifiez ou lisez les informations que vous avez recueillies, puis listez, regroupez et rangez les éléments qui vous permettront d’argumenter dans un sens ou dans un autre. Essayez de trouver et d’utiliser des analogies en lien avec des processus naturels (fonctionnement du corps humain, comportement des animaux,…). Ecrivez comme si vous meniez une enquête ou comme un botaniste, en listant les indices, en classifiant les données et en explorant différentes pistes. Tout est sur la table et votre sens aigu de l’observation, votre capacité à regrouper et faire des typologies vous permettra de traiter le problème de manière personnelle et singulière. Utilisez le vocabulaire empruntant à la nature et aux processus naturels qui vous sont familiers : botaniste (classement, type, observation,…), médecin (circuit, maladie, dysfonctionnement, symptôme,…), écologiste,…

tv foad spiritPour aller plus loin, en vidéos et au-delà... A ne pas manquer !

. Psychologie et pédagogie à tous les niveaux : plus de 40 dossiers éducatifs multimédia interactifs pour comprendre comment l'on fonctionne et apprendre à mieux se connaître. Les travaux et les théories de la psychologie et de l'apprentissage expliqués simplement.

. Toutes les fiches de coaching scolaire et de méthodologie des apprentissages : comprendre les mécanismes d'apprentissage et améliorer ses potentiels.